Extrait d'une interview

donnée à Bernard GAUDEZ,

Le Progrès de LYON, 1 juillet 1958


 

"... je rêve d'une petite maison au flanc d'un côteau d'où la vue serait imprenable. C'est peut-être un rêve de romancier, mais, pour moi, l'une des merveilles de Lyon, c'est ce départ du Rhône vers le Sud. Il y a dans l'envol, de cette vallée constamment changeante, une inépuisable source d'émotion.

Je n'ai jamais rêvé d'un palais, mais seulement d 'une maison où je dispose d'une pièce tranquille, avec un coin de verdure et de ciel."


Madame Molaine est originaire de Sainte-Foy et c'est à elle, n'en doutons pas, que le romancier doit d'avoir découvert cette envolée du Rhône vers le ciel du Sud dont il nous parlait tout à l'heure.